De Montréal à Rome

De Montréal à Rome - Zala Dubreuil

Depuis que j'ai quitté mon poste pour l'entreprise de remplacement toiture cowansville pour laquelle je travaillais depuis quelques années, je viens de trouver un nouvel emploi, et je suis très contente. Je vais maintenant m'occuper d'une femme âgée en tant que aide ménagère. On m'avait dit que ce n'est pas un travail facile, mais après ma première semaine, je pense que si, que c'est bien un travail facile. Je ne sais pas pourquoi j'ai toujours préféré m'occuper des ainés que des bébés. Voilà pourquoi je ne pense pas que ce soit un travail dur à réaliser. De plus, je me suis occupé de ma grand-mère jusqu'à son décès, l'année dernière. La différence dans le cas de ma mamie, c'est que je ne lui accordais pas trop de temps du fait que mes deux sœurs et mes deux cousins s'occupaient d'elle, eux aussi.

Cette femme que je dois garder, a quelques problèmes de santé, mais elle est très lucide pour être âgée de 87 ans. Je pense que c'est justement en raison de sa lucidité que nous nous entendons aussi bien. J'espère qu'elle vive encore pendant longtemps. Non pas pour le fait de garder mon emploi, mais parce que je m'amuse bien avec elle. De plus, elle m'aime bien.

Ses problèmes de santé sont essentiellement en relations avec le tabac, c'est une ancienne fumeuse. Même si elle a arrêté de fumer il y a quelques années, elle tousse toujours très fortement. Un jour, je l'ai découverte en train d'allumer une cigarette. Je le lui ai empêché avec un peu d'insolence. Je pensais qu'elle me gueulerait, mais non, elle a plutôt réagi comme un enfant auquel on lui enlève son jouet favori et elle a tout de suite oublié l'incident.

Même si je l'aime bien, je dois dire qu'elle est terrible. Je veux dire, elle veut toujours faire ce qu'elle veut ! Par exemple, ce jour-là où je lui ai empêché d'allumer une cigarette, j'ai vu qu'elle avait non seulement cette cigarette, mais un paquet avec douze cigarettes à l'intérieur. D'après elle, la fille qui travaillait avant moi les a oubliés (d'après moi, elle lui a volé le paquet dans un instant de distraction).

Imaginez donc si elle a été capable de faire cela pour une cigarette, ce qu'elle a été capable de faire pour d'autres choses. L'histoire est que, depuis qu'elle a vu la ville de Rome dans un film Italien, elle rêvait d'y aller un jour. Elle a donc convaincu un petit-copain qu'elle a eu d'hypothéquer sa maison pour payer un séjour de trois semaines à Rome, dans un hôtel de luxe !